Institut

IARM en quelques mots

Présidé par Michel Crouhy et dirigé par Adil Reghaï, Abderrahim Oulidi et Noureddine Lehdili, l’Institut Africain de Risk-Management  a pour vocation de fédérer, animer et assurer le rayonnement de la recherche scientifique africaine dans les domaines de la finance, l’assurance, et l’économie appliquée de niveau mondial, susceptible de retenir ou d’attirer des chercheurs et des scientifiques de renom international. L’IARM se veut un véritable espace de rencontre et de mise en relation destiné à favoriser les interactions entre le monde de la recherche et les acteurs économiques. L’IARM a pour but de développer la recherche et la formation au niveau africain et international. Ses principales missions répondent aux préoccupations et besoin exprimés par les deux mondes académique et professionnel. Les premières actions de l’IARM ont mis en évidence sa capacité à fédérer autour de son projet collaboratif des partenaires académiques et professionnels et des personnalités scientifiques prestigieuses. Enfin, L’institut  a pour vocation de tisser des liens pérennes entre les différents types d’« usagers » de savoirs économiques : les acteurs académiques, institutionnels et privés.

IARM-presentation

Mot du Président d’honneur

Casablanca, place financière du Maghreb et de l’Afrique francophone, constitue un projet stratégique pour le Maroc. L’Institut Africain du Risk Management (IARM) a pour objectif de contribuer au succès de cette ambitieuse initiative en participant à la création de synergies entre les professionnels de la finance et le monde académique. Sur toutes les grandes places financières on constate une proximité naturelle entre les institutions financières (banques, compagnies d’assurance, gérants de fonds, hedgefunds), les bourses et les universités. Cette proximité contribue à la création et à l’entretien d’un pool de talents vital pour la compétitivité du système financier.

Dans les institutions financières la recherche quantitative est le moteur de l’innovation financière, au même titre que la R&D pour un groupe industriel ou pharmaceutique. La recherche quantitative et l’ingénierie financière sont devenues, en moins de vingt ans, les moteurs du processus d’innovation financière. Elles font appel à des talents formés par l’université. La qualité de la recherche appliquée pratiquée dans les institutions financières repose sur l’excellence de la recherche universitaire, et la recherche universitaire se nourrit des problématiques auxquelles sont confrontées les institutions financières. L’IARM a pour but de développer ce rapport symbiotique entre la recherche appliquée et la recherche académique au Maroc, au niveau de l’Afrique francophone et au niveau international.

La création de l’IARM a été initiée par un groupe d’experts de la diaspora marocaine résidant en France et des enseignants-chercheurs de l’Université Internationale de Rabat.  L’IARM a pour vocation d’être un véritable espace de rencontre et de mise en relation destiné à favoriser les interactions entre le monde de la recherche et les acteurs économiques.

Les premières actions de l’IARM ont mis en évidence sa capacité à fédérer autour de son projet collaboratif des partenaires académiques et professionnels et des personnalités scientifiques de renom international.  L’IARM a déjà été à l’origine de plusieurs initiatives :

  • Organisation d’une conférence internationale (Marrakech);
  • Lancement du prix du meilleur mémoire de master en finance quantitative;
  • Contribution au lancement au sein de l’Université Internationale de Rabat d’une chaire « retraite et prévoyance sociale ».

Un comité scientifique de renom international est mis en place pour soutenir le Comité de Direction sur les questions stratégiques et la politique scientifique de l’institut, ainsi que pour assurer le suivi et le pilotage scientifique des projets de recherche.

L’IARM est un projet collaboratif entre différentes communautés académiques au niveau international, entre professionnels et académiques, et entre la diaspora marocaine et les marocains. Pour réussir ses missions, l’IARM doit fédérer toutes les compétences afin de participer de manière active à la diffusion, au partage et à la facilitation du transfert de compétences entre le monde académique et les secteurs de l’économie appliquée.

Les membres potentiels de l’IARM sont des personnes physiques, ou morales, souhaitant contribuer au développement de la recherche en finance et assurance en Afrique, en favorisant l’accroissement des échanges entre les académiques et les professionnels.

Nous invitons toutes les bonnes volontés : institutionnels, chercheurs, professionnels, à rejoindre l’IARM pour participer au rayonnement de la recherche et au développement économique du continent africain.

Michel Crouhy
Président d’honneur de l’Institut Africain du Risk-Management

Missions de l’Institut

L’Institut (IARM) est un projet collaboratif basé sur la mise en réseau des compétences et comptera parmi ses membres des chercheurs et des experts nationaux et internationaux de renom, ainsi que des partenariats avec des institutions nationales et internationales académiques et non académiques.

  • Développer la communication et les échanges entre le monde académique marocain, voireafricain, les secteurs de l’économie appliquée (finance, assurance, actuariat, prévoyance sociale, informatique financière et économie appliquée).
  • Diffuser, partager et développer la recherche académique et l’innovation en finance, en assurance, en prévoyance sociale, et dans les secteurs de l’économie appliquée et des nouvelles technologies.
  • Contribuer à améliorer la qualité de l’enseignement, de la formation dans les domaines des mathématiques appliquées, de l’économie, de la finance/assurance et de l’informatique financière.
  • Favoriser les transferts de compétence entre le secteur académique et les secteurs de la finance, de l’assurance, des systèmes d’information financière, et de l’économie appliquée.
  • Accroître et consolider le niveau d’excellence des partenaires en organisant une activité de réflexion, de recherche et de formation de haut niveau.
  • Favoriser la pédagogie du risque par la diffusion des connaissances auprès du grand public.
  • Renforcer la collaboration à l’international en matière de formation et de recherche scientifique dans les domaines de l’économie appliquée.

Moyens d’action de l’Institut

Dans le cadre de la réalisation de ses missions, l’Institut Africain du Risk-Management a parmi ses moyens d’actions :

  • Soutiens de recherche et de chercheurs  via des actions de collaboration et  de partenariat public-privé dans les domaines de la R&D et de la recherche scientifique.
  • Organisation des conférences, des forums et des séminaires.
  • Soutiens par des aides financières et labellisation de séminaires et conférence.
  • Moyens de diffusion de l’information à travers ses canaux d’information (site web, lettre d’information de l’IARM) des séminaires/conférences et manifestations organisés par d’autres organismes et institutions académiques.
  • Organisation des prix pour récompenser les meilleures thèses professionnelles, des mémoires  de fin d’études du troisième cycle dans les domaines  de l’économie appliquée.
  • Organisation et participation à l’élaboration des formations double diplômantes entre universités marocaine/africaine et internationale.
  • Organisations et gestion administratives des travaux R&D dans le cadredes chaires de recherche sponsorisées par le secteur privé.

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful

Connectez-vous avec votre identifiant

ou    

Mot de passe oublié?